20, 09, 2021
spot_img

Dernières bières :

Westmalle Double : Caractéristiques, prix et histoire

Avez-vous déjà entendu parler de la Westmalle dubbel ou Westmalle double brune ? Il s’agit d’une rare bière trappiste d’origine belge. Sa sœur la Westmalle Tripel et elle, sont reconnues comme faisant partie des bières belges les plus mythiques. Une réputation qu’elles doivent bien évidemment à l’ensemble des caractères singuliers qui les définissent. Cet article centré sur la Westmalle Double vous fera découvrir quelques spécificités de cette éponyme boisson belge.

Caractéristiques de la Westmalle double

RecettePrincipalement constituée de malt, de houblon et de levure
Type de bièreDubbel
Première apparition1926
PaysBelgique
CouleurBrune
Taux d’alcool6,5° (bouteille de 33 cl) et 7° (bouteille de 75 cl)
GoûtSaveurs torréfiées et toastées de malt, caramel et réglisse
BrasserieAbbaye de Westmalle

Description de la Westmalle double 

La Westmalle Double Brune est une boisson qui était à l’origine concoctée par des moines à l’Abbaye trappiste de N.D de la Trappe du Sacré-Cœur. Elle s’identifie en premier lieu par sa couleur acajou qui développe dans le verre une mousse beige à la fois abondante et persistante. La coloration n’est que le rendu de la double dose de malt sollicitée pour la brasser.

Une fois cette boisson belge servie dans un verre, on peut remarquer un arôme puissant et malté. Concrètement, vous aurez affaire à un arôme aux senteurs bien fleuries et aux tons d’alcool caramélisé et de levure. En outre, la Westmalle double offre une finesse remarquable durant la dégustation. Il est assez facile de noter de la réglisse, du caramel subtilement brûlé ainsi que des tons de grille. Tout cela est affiné par une amertume à la fois sèche et longue.

La Westmalle double est une bière d’abbaye riche en finesse et en délicatesse. Elle constitue un cru trappiste de qualité indéniable, mais moins forte que ses semblables bruns de Westvleteren ou Rochefort. Pour mieux la savourer, il est recommandé de laisser la bière reposer un peu au préalable. Il faut ensuite la verser prudemment dans un verre de calice, en laissant le dépôt de levure dans la bouteille. Sa mousse laisse souvent un joli motif de dentelle sur la paroi du verre.

Prix des bouteilles Westmalle double

À l’instar de toutes les autres bières, notez que les prix de la Westmalle Double varient selon la bouteille, la quantité achetée ou encore le lieu d’achat. Ainsi :

  • la petite bouteille de 33 cl est vendue à 2,5 euros en moyenne ;
  • la bouteille de 75 cl vous demandera 6 euros au moins ;
  • le prix du litre peut vous coûter jusqu’à 10 euros environ.

Toutefois, le coût sera bien évidemment plus bas si vous décidez d’en acquérir en pack de six ou de 12. À noter que les réductions dépendront aussi du point de vente et du prix de l’unité.

La WESTMALLE DOUBLE INVITE à une chasse oÙ le trésor n’est autre que son somptueux goût.

Histoire de la Westmalle double

L’histoire de la bière belge démarre à l’époque des moines trappistes de l’abbaye de Westmalle. Ces derniers ont inventé en 1856 la toute première bière « Dubbel » du monde ! Ils avaient pour ambition de compléter la bière blonde et légère qu’ils brassaient d’habitude pour leurs repas. De fait, ils inventèrent une bière brune, et bien forte.

Dès les premiers jours, la bière fut adoptée par les moines. Ainsi, sans le savoir ils venaient de donner naissance à la première d’une grande famille… les « Dubbel » ! Mais pourquoi l’appellation « Dubbel » ? Pour une raison très simple ! Beaucoup pensent que le nom Dubbel est relatif à la double fermentation de la boisson. Mais, cela n’est pas le cas, même si la confusion est logique, d’autant plus que la Westmalle Dubbel a bien une double fermentation.

En revanche, elle ne tire pas son nom de cette réalité. À titre illustratif, la Westmalle Tripel également brassée par les moines de l’abbaye ne suit pas un processus de triple fermentation ! Alors pourquoi donc « Dubbel » ? Tout simplement parce que les moines brassaient la Westmalle double à l’origine avec deux fois plus d’ingrédients. Elle était constituée de deux fois plus de malt, de houblon et de levure que la première bière consommée au réfectoire. Par opposition, la première bière était nommée par la suite l’« Enkel » ( qui veut dire simple).

En 1861, les moines avaient décidé de commercialiser leurs bières à plus grande échelle, comme leurs voisins de l’abbaye de Scourmont. La Westmalle Dubbel se répandit rapidement dans la région, puis le pays, et même dans le monde. Par ailleurs, la brasserie a certes connu quelques aléas à commencer par le fait que les cuves étaient réquisitionnées par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale. Mais malgré ces épreuves, la brasserie trappiste est restée plus active depuis plus de 180 ans.

Latest Posts

spot_imgspot_img

A ne pas manquer :

Restez connecté

Bons plans, astuces et promos. Restez informé !