16, 08, 2022
spot_img

Dernières bières :

St-Louis Premium Framboise : Caractéristiques, Prix et Histoire

Aujourd’hui, nous vous présentons une autre bière d’exception, une boisson forte produite par l’une des plus anciennes brasseries de la Belgique. Il s’agit de la St-Louis Premium Framboise, une œuvre de la brasserie Van Honsebrouck. Elle constitue une bière belge aromatisée à la framboise, avec des saveurs originales. Vous apprécierez également ses arômes fruités et ses ingrédients naturels. À la suite, nous vous présenterons ses différentes caractéristiques et son histoire.

Les principales caractéristiques de la bière

Pour toutes vos célébrations en famille ou entre amis, la St-Louis Premium Framboise vous séduira. Elle convient à tous les goûts et ne manquera pas de faire des merveilles. Le tableau ci-dessous vous donne une idée de ses principales caractéristiques :

RecetteMalt d’orge, blé non malté, houblon, sucre et jus de krieken
Type de bièreLambic
Première apparitionInconnue
PaysBelgique
CouleurRouge foncé
Taux d’alcool2,8 %
GoûtSucré et fruité, avec les notes de cerises intenses et d’arômes sucrés
BrasserieBrasserie Van Honsebrouck

Les déclinaisons et variantes de la St-Louis Premium Framboise

Les principales bières de l’extension St-Louis étaient la St-Louis Gueuze et la Kriek Lambic. Les deux bières brassées à base de lambic ont été propulsées en l’honneur de la Grande Présentation à Bruxelles en 1958. Toutes les bières St-Louis aux produits naturels sont brassées à base de lambic et étonnent par des jus de produits naturels ou des arômes de griottes. Voici d’autres exemples :

  • Brasser une mode de bière blonde de la vallée de la Senne à Emelgem ? La Gueuze Premium St-Louis démontre que c’est concevable. Cette gueuze contient un mélange de lambics jeunes et anciens, une bière blonde au vieillissement sans contrainte. Cette bière blonde légèrement acide offre un équilibre agréable entre la netteté, la douceur et la sévérité. Elle titre 4,5 % ABV ;
  • elle est une gueuze conventionnelle brassée à partir de lambic jeune et ancien. Pas du tout comme St-Louis Premium Gueuze, cette lager est non sucrée et non filtrée. Cela fait ressortir clairement le goût quelque peu âcre, normal des bières lambics. La combinaison avec les arômes sucrés de pommes jeunes élimine le besoin de plus. Elle possède un taux d’alcool de 5 % ABV ;
  • cette bière blonde brassée sur une base de lambic contient le jus de cerises Oblacinska macéré pendant six mois dans de la gueuze. Cette planification particulière donne une nouvelle bière blonde au goût de cerises. Retrouvez la délicieuse différenciation entre la douceur et le piquant des cerises. Elle renferme une teneur en alcool de 4 % ABV ;
  • elle est brassée sur une base de lambic et contient du jus de pêche. Cette douce bière blonde aux pêches est idéale pour ceux qui n’aiment pas les bières solides. Appréciez cette infusion fruitée par une journée ensoleillée. Elle possède une teneur en alcool de 2,6 % ABV.

Goûtez l’une de ces variantes à la prochaine occasion et vous ne le regretterez pas. Elles vous surprendront par leurs saveurs uniques.

La description complète de la St-Louis Premium Framboise

Cette bière est brassée sur une base de lambic et contient du jus de framboise Willamette. Cette lager sucrée à la framboise est le point culminant de ceux qui n’aiment pas les bières solides. Appréciez ce breuvage fruité particulièrement lors d’une journée ensoleillée. Elle possède un taux d’alcool de 2,8 % ABV.

La St-Louis Premium Framboise est une bière blonde fruitée à base de gueuze lambic conventionnelle. Au milieu de la préparation de brassage, 25 % de jus sont inclus, elle est livrée à partir de framboises Willamette. Récemment, l’extension St-Louis Premium a été présentée en 2001 (pour bénéficier d’une demande de publicité élargie pour des bières naturelles plus sucrées), Van Honsebrouck a brassé St-Louis Raspberry. Cette framboise était fabriquée à partir de lambic et avait une teneur en alcool d’introduction de 5 % qui a ensuite été ramenée à 4,5 %.

Pendant un certain temps, cette bière blonde a été commercialisée sous les marques néerlandaises « St-Louis Frambozen » et « St-Louis Frambozenbier », mais ces noms ne sont plus utilisés. À des époques distinctes, la bière blonde porte les noms de « Gueuze Framboisée » et « St-Louis Framboise ». Depuis que le taux d’alcool a été diminué à 2,8 % et que la série « Premium » a été propulsée, ils ont cessé de créer d’autres adaptations de cette bière blonde.

Cette St-Louis Premium Framboise saura plaire aux proches de tous âges bien obligés de son humble volume d’alcool et de son caractère fruité. Comme toutes les bières de produits naturels St-Louis Premium, cette framboise est livrée à l’aide d’une Gueuze Lambiek conventionnelle. Le lambic est brassé de manière artisanale et se développe en fûts de chêne pour obtenir la maturation sans contrainte caractéristique.

La St-Louis Premium Framboise est à base de gueuze lambic. Cette lager de base est brassée avec du grain malté, du blé non malté et des rebonds. Le sucre et le jus de framboise (en comptant les pépins) sont inclus à l’implantation. Cette framboise présente une couleur rougeâtre/rose pâle et est modérément claire. Il vient avec une tête délicieusement riche qui est une fois de plus un peu rose. Elle est délectée dans le verre exquis qui a été défini pour toutes les bières naturelles St-Louis Premium.

De plus, cette Saint-Louis Premium Framboise pourrait être un désaltérant estival. Très apprécié pour sa substance faible alcoolique, vous en goûterez plus d’un. Odeur articulée de framboises avec un ajustement doux et âcre décent. Pas de goût solide de malt ou de houblon, mais ce n’est pas le but de cette infusion. Une brillance standard apéritif lager qui égayera n’importe quelle fête végétale estivale, quel que soit le menu.

En cuisine, il sublimera la planification des desserts estivaux et il s’accordera exceptionnellement bien avec des plats chauds qui utilisent du gingembre ou de la cannelle, par exemple.

Le prix de vente de la St-Louis Premium Framboise

Pour toutes les célébrations, cette bière conviendra à tous les consommateurs. Au-delà de ses saveurs et de ses arômes, la St-Louis Premium Framboise demeure une boisson originale. Vous pouvez aussi profiter de ses atouts, et la placer au centre de vos tables. Sur le marché, vous trouverez essentiellement cette bière en format de 25 cl. Mais le prix de vente pourrait varier selon le nombre de bouteilles et la qualité. Voici quelques exemples :

Pour bénéficier de réductions, privilégiez les packs de 6, de 12 ou de 24 bières. De même, vous pouvez commander votre boisson directement sur le site officiel de la marque.

L’histoire de la St-Louis Premium Framboise

L’histoire de la brasserie commence avec Amandus Vanhonsebrouck. L’auteur de la tradition brassicole Vanhonsebrouck était le chef de Werken. Il avait d’ailleurs sa propre exploitation avec une laiterie, une brasserie et une distillerie. Lorsqu’il a lancé le seau à l’improviste en 1865, son enfant Émile lui a succédé comme brasseur et président.

En 1863, Émile attela Louise De Poorter. Le jeune couple a déménagé dans la ferme familiale à Werken. En tout cas, le courant ne passe pas entre Louise et sa belle-mère. C’est pourquoi le jeune couple choisit de quitter Werken pour démarrer sa propre brasserie ailleurs. En 1900, il s’installe dans une petite culture à Ingelmunster, d’origine de Louise. C’est peut-être ainsi qu’est née la brasserie Sint-Jozef. Mère de cinq enfants, Louise aussi dirige efficacement la brasserie. Son conjoint, Émile, est moins doué pour ce rôle. Alors qu’Émile approche de son quatre-vingtième anniversaire, Louise choisit de céder la brasserie à leur enfant Paul. Avec son frère Ernest, il veille à maintenir le commerce familial hors de l’eau malgré l’anéantissement encouru par la Première Guerre mondiale.

Désireux, les deux frères ont réussi à agrandir la brasserie avec un bâtiment moderne de quatre étages. Ils y ont actuellement une malterie, un silo de capacité pour le grain et des citernes pour l’eau. Le rez-de-chaussée devient un centre de distribution, où sont introduits quinze fûts de 180 à 250 hectolitres. Ces développements sont accompagnés par l’envoi d’une ancienne bière blonde âcre qui devient rapidement omniprésente.

Neuf ans après, une salle de brassage moderne, une cuverie et une salle d’embouteillage totalisent les transformations. Les frères paient la moitié du travail en espèces et l’autre moitié en breuvage (à l’époque c’était encore envisageable). Après la Seconde Guerre mondiale, les frères se sont d’ailleurs spécialisés dans l’exportation et le brassage de pilsner. Cette réorientation, qui rapportait une part de cash et d’efforts, n’apporte pas un paquet de cash dans le support.

Luc a exceptionnellement vite eu l’idée de créer un moment de brassage extraordinaire : la gueuze. À l’époque, cette mode de brassage était pour ainsi dire brassée dans la vallée de la Senne. Luc achète du moût de lambic chez Van Haelen Frères à Uccle. À Ingelmunster, le moût est échangé vers les fûts où vieillit le Bacchus. En 1958, les bières St-Louis Gueuze et Kriek sont officiellement propulsées. Les bières St-Louis sont une victoire incroyable. Surtout quand il s’avère que le moût de Van Haelen a fini par constituer un véritable biotope au sein de la brasserie d’Ingelmunster depuis longtemps.

Longtemps après, Vanhonsebrouck a commencé à proposer de la gueuze en fût et est ainsi devenu le plus grand fabricant de gueuze belge. Un chardon aux côtés de son concurrent, la brasserie Debutante-Vue à Bruxelles. Celui-ci, pionnier de la vitrine, est contraint de prendre la suite. Les bières réputées gagnent en notoriété dans tout le pays. Habituellement, la minute que Luc choisit pour brasser un breuvage moderne, appelé Brigand.

Le calendrier de la brasserie est actif en 2019, à commencer par le rebranding des bières Kasteel. Le château d’Ingelmunster disparaît de son nom pour laisser place à un plan lisse et avant-gardiste. En 2020, afin de lutter contre la propagation du coronavirus, le Michelle’s Pub est contraint de fermer ses entrées. Fin 2020, la brasserie ouvre une filiale dans l’État américain du Michigan. Avec Kasteel USA, la brasserie familiale contribue durablement à la conséquence des bières de force belge aux Etats-Unis.

En 2021, le Kasteel fête ses 30 ans. En l’honneur de cette commémoration, les noms de Kasteel Donker, Kasteel Tripel et Kasteel Rouge portent une petite touche de gaieté. Au top du bouclier se trouve le nombre de longue date de présence de la marque Kasteel.

Latest Posts

A ne pas manquer :

Restez connecté

Bons plans, astuces et promos. Restez informé !