20, 01, 2022
spot_img

Dernières bières :

Kasteel rouge : Ses caractéristiques complètes

La Kasteel rouge représente une bière belge, caractérisée avant tout par une dégustation surprenante. Elle se reconnait aussi grâce à ses reflets rouge foncé et ses saveurs de cerises. Ceci constitue d’ailleurs l’un de ses atouts clés. Cette bière demeure l’une des plus appréciées au monde et ne manquera pas non plus de vous ravir. Pour en savoir davantage sur son histoire, sa composition et ses variantes, continuez la lecture de cet article.

Les principales caractéristiques de la Kasteel rouge

Si vous aimez la cerise, vous adorerez la Kasteel rouge. Savez-vous pourquoi ? Retenez déjà que cette bière est brassée à partir de la Kasteel Donker, macérée aux cerises. De ce fait, elle possède un goût équilibré et des notes subtiles de cerises. Par conséquent, vous prendrez encore plus de plaisir à déguster cette bière que les cerises. Et pour ceux qui disposent d’une langue plus attentionnée, ils ne rencontreront pas de difficultés à reconnaitre le goût du houblon et la fine pointe d’acidité.

En bref, vous trouverez dans le tableau ci-dessous toutes les caractéristiques essentielles de la Kasteel rouge :

RecetteCerises et Malts
Type de bièreFruit beer
Première apparitionDans les années 1990
Pays d’origineBelgique
CouleurRubis
Taux d’alcool8 %
GoûtSucré et alcoolisé
BrasserieVan Honsebrouck

Les déclinaisons et variantes de la Kasteel rouge

Pour les amateurs de bières fortes et alcoolisées, la famille Kasteel réserve de grands trésors. En dehors de la Kasteel rouge, la brasserie propose d’autres variantes à partir de la même recette, avec des déclinaisons. Toutefois, chacune des boissons se démarque par un goût unique et une saveur que vous n’oublierez plus. N’hésitez donc pas à essayer l’une des bières ci-après :

  • La Kasteel Donker : en deux mots, cette bière est culte et impressionnante. Bière brune forte, la Donker se distingue par son taux d’alcool de 11 ° et son intensité. Elle constitue la première et la boisson la plus populaire de Kasteel. Elle se caractérise aussi par une multiplicité d’arômes issus des malts torréfiés. Ces derniers se développent à partir de fruits noirs, de sucre de canne, de caramel, de café, de banane et de chocolat ;
  • La Kasteel Hoppy : elle reste la plus récente de la famille Kasteel, mais elle possède une saveur aussi exquise que ses aînées. La recette de cette bière se compose essentiellement de houblon, ce qui la prive logiquement du caractère sucré (à la différence des autres bières de la gamme). Lors de sa dégustation, vous ne pourrez pas rater ses notes houblonnées et très herbeuses ni ses petites touches d’agrumes ;
  • La Cuvée du Château : dans la famille Kasteel, elle reste la plus pointue et la plus vieille. Restée en cave pendant plus de 10 ans, cette bière a été imaginée par Xavier, le dernier brasseur en date de la lignée Van Honsebrouck. Il s’est principalement inspiré des saveurs des bières brunes ancestrales. La Cuvée du Château possède une robe d’un brun foncé ainsi que des notes maltées de céréales, de caramel, d’épices et de fruits confits. Avec un taux d’alcool de 11 %, elle se révèle faiblement pétillante, avec un goût d’anis en fin de bouche ;
  • La Kasteel Winter : elle se considère comme la bière de Noël et se prend habituellement au cours des longues soirées d’hiver. Cette bière se distingue des autres par sa complexité et son équilibre, malgré le grand nombre de saveurs qui la composent (du chocolat, du café, du caramel, de la prune et du pruneau).

En plus de ces variantes, la famille Kasteel brasse d’autres bières de qualité. Il est question notamment de la Kasteel Tripel, une bière blonde triple avec un taux d’alcool de 11 %. Vous pouvez aussi goûter la Kasteel Blond, la bière blonde de 7 % d’alcool. Toutes ces boissons sont conçues à Ingelmunster, dans la brasserie Van Honsebrouck.

Description complète

Comme expliqué précédemment, la Kasteel rouge représente un produit de la brasserie Van Honsebrouck. Encore appelée « la bière du château », elle constitue en quelques sortes la benjamine de la gamme Kasteel. D’ailleurs, sur l’étiquette des bouteilles, vous apercevrez un château en fond, celui d’Ingelmunster. Il s’agit d’un magnifique édifice racheté en 1986 par la famille Van Honsebrouck. Il renferme entre autres un parc ouvert au public et des caves avec tout type de boissons.

Pour obtenir la Kasteel rouge, le créateur a mélangé la traditionnelle Kasteel Brune et la bière aux cerises du Nord. Celles-ci ont mûri pendant une période d’au moins six mois, ce qui justifie la robe de couleur rouge à l’éclat rubis de cette boisson. Vous pouvez aussi distinguer la Kasteel rouge grâce à sa mousse dense et crémeuse de couleur rosée, et sa vive effervescence. Et lorsque vous rapprochez la bouteille de Kasteel rouge de votre nez, vous n’aurez pas du mal à identifier tous les types de cerises contenus dans la bière : la cerise elle-même, la cerise confite, le sirop de cerise, etc.

Durant la dégustation, vos papilles gustatives pourraient ne pas reconnaitre immédiatement les malts. Mais avec un peu d’attention, ils restent perceptibles et confèrent d’ailleurs à la boisson un aspect sucré et caramélisé. Ceci permet d’équilibrer l’acidité des cerises, même si celle-ci apparait en fin de bouche. Comme autre caractéristique, la Kasteel rouge dispose d’atouts gastronomiques uniques. Elle constitue une véritable bière de dégustation, compatible avec les desserts au chocolat.

Composée essentiellement de malt et de cerises, la Kasteel possède aussi un taux d’alcool de 8 %. Il demeure donc primordial de la consommer avec modération et de manière responsable.

Les prix de vente de la Kasteel rouge

Vous apprécierez aussi la Kasteel rouge grâce à la variété de sa contenance et à son accessibilité à toutes les bourses. En effet, au moment de vous procurer cette bière, vous disposerez du choix entre les petites bouteilles de 33 cl, les bouteilles moyennes de 75 cl, les fûts de 6 l, et les packs. De manière générale, voici une estimation des tarifs de la Kasteel rouge :

  • La Kasteel rouge de 33 cl : 2,30 € ;
  • La Kasteel rouge de 75 cl : 14,99 € ;
  • La Kasteel rouge en fût (6 l) : 24,59 € ;
  • Le pack de 24 bouteilles 33 cl : 69,90 €.

Pour finir, retenez que le prix de vente varie en fonction de la taille des bouteilles. Avant donc d’acheter votre Kasteel rouge, prenez en compte chaque facteur.

L’histoire de Kasteel

L’histoire de la bière Kasteel rouge constitue aussi l’histoire de toute une entreprise, l’histoire d’une famille depuis de nombreux siècles. En effet, cette boisson est brassée par Amandus Van Honsebrouck dans sa brasserie à Werken en Belgique à partir du XIXe siècle. Mais en 1865, il passe le flambeau à son fils Émile, qui quittera plus tard sa ville natale pour s’installer à Ingelmunster en 1900. Il fonda sur ce site la brasserie Sint-Jozef au côté de sa femme Louise.

Au cours de la Première Guerre mondiale, la brasserie familiale connait des ravages et peine à se maintenir. En 1922, Paul et Ernest, les enfants d’Émile, prennent alors le relais et tentent de sauver l’héritage. Ils y parviennent en 1930, en agrandissant la brasserie. Désormais, cette dernière dispose d’une malterie, d’un lieu de stockage pour l’orge et de citernes pour l’eau. A partir de ce moment, la brasserie gagne en popularité, grâce notamment à sa nouvelle boisson, la vieille bière brune acidulée.

L’histoire de la brasserie continuera après la Deuxième Guerre mondiale, mais avec de nouveaux défis. Dès la fin de la guerre, les deux enfants décident de produire de la pils, ce qui s’est révélé plus tard comme une mauvaise idée. En effet, leur entreprise encore trop petite n’a pas pu résister à la concurrence imposée par les grandes brasseries de l’époque. Pour remonter la pente, le fils de Paul reprend les commandes de la brasserie familiale et décide de reproduire la Vieille Brune des années 30, et de mettre fin à la production de pils. Il renomma ensuite l’entreprise, en lui donnant le nom de la famille, Van Honsebrouck.

Dans la ville d’Ingelmunster depuis 1900, la descendance d’Amandus s’y est vraiment attachée, et a même décidé de racheter le château d’Ingelmunster en 1986. A ce moment, les nouvelles boissons brassées portent le nom de Kasteel (ce qui veut dire « château »). Et sur l’étiquette, on voit clairement le château d’Ingelmunster. Grâce à la réussite qui lui sourit désormais, la brasserie Van Honsebrouck lance dans les années 1990 la Kasteel Donker, la Kasteel Blond, la Kasteel Tripel et plus tard la Kasteel rouge.

En 2009, le fils de Luc, Xavier, succède à son père et conçoit de nouvelles bières devenues célèbres telles que la Filou, la Slurfke et la Barista Chocolat Quad. S’ensuit une grande révolution, avec la fermeture définitive du site d’Ingelmunster et l’ouverture d’une nouvelle brasserie plus moderne en 2016. Elle voit le jour après deux ans de travaux et des dépenses de plus de 40 millions d’euros. Aujourd’hui, la Kasteel brouwerij Vanhonsebrouck reste la plus moderne d’Europe, une brasserie à la pointe de la technologie.

La composition de la Kasteel rouge

Comme expliqué plus haut dans l’article, la Kasteel rouge constitue un mélange unique entre la Kasteel Donker et une liqueur de cerises. Cette bière conviendra donc parfaitement à ceux qui aiment les arômes doux de cerises. Avant de vous présenter sa composition, retenez déjà que la Kasteel rouge peut se consommer comme un cocktail ou un apéritif. Elle est une bière douce et rafraîchissante, que vous pouvez boire sur votre terrasse, avec des amis ou seul.

Dans la composition de la Kasteel rouge, les cerises et leur goût dominent logiquement le malt ainsi que les tons de chocolat et de poivre. Et même si ces derniers caractérisent la bière de base Kasteel Donker, ils restent tout de même en arrière-plan. Pour ce qui concerne les autres ingrédients, la Kasteel rouge comprend : l’eau, le malt d’orge, l’arôme de cerise, le blé, le sucre, le houblon, les épices, et un édulcorant (glucosides de stéviol).

Latest Posts

spot_imgspot_img

A ne pas manquer :

Restez connecté

Bons plans, astuces et promos. Restez informé !