27, 11, 2021
spot_img

Dernières bières :

Jubilator : caractéristiques, prix et histoire

Bière d’Alsace reconnue pour sa qualité, la Jubilator est une bière blonde dorée exceptionnelle. Elle se démarque par son caractère original et sa saveur authentique qui reflète des notes aromatiques fruitées et maltées. Que retenir des caractéristiques, du prix et de l’histoire de la bière Jubilator produite par la brasserie Schutzenberger de Schiltigheim?

Caractéristiques de la bière Jubilator

RecettesEau, extraits de houblons, levure, malt d’orge, arômes de fruits
Type de bièreBière spéciale
PaysFrance
CouleurBlonde dorée
Taux d’alcool6,8 %
GoûtSaveur maltée et fruitée
BrasserieBrasserie Schutzenberger (Schiltigheim)

Déclinaisons et variantes de la bière Jubilator

Pour diversifier les goûts et les tendances de ses petits bijoux brassicoles, la brasserie Schutzenberger propose une déclinaison pour la Jubilator. Dénommée Patriator en hommage au nom de la brasserie à la Révolution Grande Brasserie de la patrie, il s’agit d’une brune très succulente. Elle se démarque par ses reflets d’acajou qui déteignent sa mousse.

En bouche, cette bière dégage des odeurs de caramel dur et de malt avec une note alcoolisée authentique. Le final est peu intense empreint d’une note métallique est plutôt floral. À l’instar de la Jubilator, elle possède une force moyenne avec un taux d’alcool de 6,8 %. Pour apprécier toutes ses saveurs, n’hésitez pas à la déguster avec un dessert au chocolat ou avec des rognons grillés.

Description de la bière Jubilator

La Jubilator est une bière blonde dorée exceptionnelle qui séduit les amateurs de bières. Sa mousse est abondante en verre. Elle a un nez riche à dominance maltée et dévoile en bouche une variété d’arômes. Cette bière reflète non seulement du malt, mais aussi des essences de fruits avec une texture un peu épaisse et une langue piquante.

En ce qui concerne le final, la Jubilator se montre agréable. La levure utilisée pour sa fabrication ressort franchement. À la consommation, on croit déceler une légère senteur d’alcool. Avec son caractère et sa saveur authentique, il faut dire que cette production est difficile à cerner. Pour certains observateurs avertis, elle manque de corps et d’homogénéité tout en se montrant agréable. À savourer de préférence avec des plats de porcs braisés ou un filet de saumon grillé.

Prix de la bière Jubilator

La bière Jubilator était commercialisée dans de petites bouteilles de 33 cl. Cependant, elle n’est plus actuellement accessible sur le marché. Depuis la mort de la propriétaire Marie Lorraine Muller, la production de la Brasserie Schutzenberger est stoppée.

Distinction de la bière Jubilator

La notoriété de la brasserie Schutzenberger dans la production de bières de qualité n’est plus à démontrer. Pour cause, elle est récompensée pour sa bière Patriator, un produit qui a connu un grand succès sur le marché de consommation local. Entre autres distinctions à son actif, vous trouverez :

  • la renommée de Brasserie de la patrie après la Révolution française ;
  • la médaille bière innovation au cours de l’année 2003.

En dehors de ces récompenses marquantes, la brasserie Schutzenberger est désignée monument historique en France au cours de l’année 2008. Un titre honorifique qui vient placer la brasserie au titre des lieux édifiants que compte l’hexagone.

Histoire de la bière Jubilator

La bière Jubilator est produite dans l’enceinte de la brasserie Schutzenberger. Cette dernière est fondée en 1740 et exerçait comme brasserie royale. À l’époque, elle fournissait des produits brassicoles de qualité à la cour de Strasbourg. Toutefois, avec le mouvement de la Révolution française, l’entreprise change de dénomination et de local. Entre 1864 et 1866, elle s’implante à Schiltigheim et se fait appeler Grande Brasserie de la Patrie Schutzenberger.

En 1914, la brasserie Schutzenberger devient la première unité de production française à utiliser le froid industriel. Avec cette innovation, elle se positionnait comme un prestataire de grande notoriété dans la région. Cependant, lorsque les deux guerres mondiales éclatèrent, elle fait face à des crises économiques importantes. Elle a même tenté de faire sans succès une liquidation en 1968. En poursuivant ses objectifs, elle crée cinq ans plus tard sa première bière sans alcool.

Toujours en proie aux difficultés financières, la brasserie Schutzenberger ferme ses portes en 2006. En 2012, Marie Lorraine Muller essaie de relancer les activités de l’unité de production. Quatre ans plus tard, celle-ci décède malheureusement et l’avenir de la brasserie devient plus qu’incertaine. Notez toutefois qu’avant de rendre l’âme, madame Muller avait relancé la production de la Patriator.

Latest Posts

spot_imgspot_img

A ne pas manquer :

Restez connecté

Bons plans, astuces et promos. Restez informé !