27, 11, 2021
spot_img

Dernières bières :

La Trappe quadruple : Caractéristiques, prix et histoire

Dans la catégorie des boissons fortes, vous trouverez généralement les bières blondes et les triples. Mais la Trappe quadruple bat déjà un record et devient la première quadruple du monde. Bière mythique brassée par les moines, elle constitue une valeur sûre, à la fois intense et complexe. À l’origine, elle a été produite pour une consommation en hiver. Cependant, face au grand succès qu’elle a connu, elle est devenue une boisson de référence, disponible tout au long de l’année. Vous ne devez pas manquer une occasion de la déguster. Pour vous permettre d’en savoir plus sur la Trappe quadruple, retrouvez à la suite toutes les informations utiles sur son histoire, ses caractéristiques et son prix.

Les principales caractéristiques de la bière

Que vous aimiez les boissons fortes ou non, vous avez sans doute déjà entendu parler des célèbres bières « Dubbel » et « Tripel ». Elles sont produites par les moines trappistes de l’abbaye de Westmalle, en Belgique. Et pour la première quadruple au monde, ce sont encore les moines qui l’ont inventée. Mais cette fois-ci, il s’agit des moines de l’Abbaye Notre-Dame de Koningshoeven en Hollande. Dans le tableau ci-après, vous trouverez toutes les caractéristiques de cette bière si particulière :

RecetteMalt d’orge, sirop de glucose, houblon et levure
Type de bièreQuadrupel
Première apparitionEn 1991
PaysPays-Bas
CouleurAmbrée
Taux d’alcool10 %
GoûtÉpicé, avec des notes de malt grillé, de fruits mûrs et de caramel
BrasserieAbbaye Notre-Dame de Koningshoeven

Les déclinaisons et variantes de la Trappe quadruple

Dans la catégorie des bières trappistes, les Trappes sont les seules à ne pas être produites en Belgique. Elles sont plutôt brassées en Hollande par des moines trappistes. Dans la gamme, vous trouverez huit autres boissons, de fermentation haute ou basse. Elles symbolisent la conviction intérieure des moines et leur fabrication suit un savoir-faire traditionnel. Pour mieux les distinguer, voici donc les principales variantes de la Trappe quadruple :

  • La Trappe Blonde : avec un caractère fruité et une robe blonde, elle désigne une bière de basse fermentation produite en 1928. Titrant d’abord 4 %, elle a connu plus tard une adaptation et renferme désormais 6,5 ° d’alcool ;
  • La Trappe Dubbel : avec 7 % d’alcool, elle se distingue par sa couleur ambrée, sa robe rubis et ses parfums de malt grillé, de fruit sec et de levure. Elle est brassée en 1980 ;
  • La trappe Tripel : produite également en 1980 (mais en Belgique), elle titre 8 %. Elle est une bière de style triple, à la robe jaune-orange avec une épaisse mousse blanche et des arômes de caramel, d’épices, de banane et de vanille ;
  • La Trappe Witte Trappist : elle apparaît en 2003 (année de sa brasserie), comme la première bière trappiste blanche au monde. Elle se caractérise par des arômes épicés et maltés, avec des touches de fleur, ainsi qu’un taux d’alcool de 5,5 % ;
  • La Trappe Bockbier : cette bière sortie en 2004 s’est inspirée de la recette des années 1950. À ce jour, elle reste encore l’unique bière trappiste de style Bock au monde. Elle possède une couleur brune avec une robe marron et titre 7 % ;
  • La Trappe Isid’or : elle est produite en 2009, lors de la célébration du 125e anniversaire de l’abbaye Koningshoeven. Avec 7,5 % d’alcool, cette bière ambrée révèle des parfums de fruits et de caramel ;
  • La Trappe Quadrupel Oak Aged : grâce à un vieillissement dans des fûts de chêne, cette variante est devenue depuis 2009 une bière très complexe et équilibrée. Elle se démarque par un remarquable arôme de bois et un pourcentage d’alcool de 11 % ;
  • La Trappe PUUR : bière blonde bio légère et désaltérante, elle sort de la brasserie en 2010 avec la certification SKAL (100 % bio). Elle se caractérise par 4,7 ° d’alcool et des saveurs florales.

Chaque variante de la Trappe quadruple dispose de points communs avec ce dernier, mais aussi de différences. En effet, même si elles proviennent parfois d’une recette identique, les déclinaisons de cette bière possèdent des particularités. Vous le remarquerez d’abord au niveau des noms, puis du goût.

La description complète de la Trappe quadruple

Bière originale et authentique, la Trappe quadruple représente bien tout le savoir-faire brassicole des moines de l’abbaye de Koningshoeven. Sans même dévoiler encore ses saveurs exceptionnelles, elle laisse facilement percevoir un ingrédient spécial, une valeur chère aux moines trappistes : le silence. En effet, elle est une bière éponyme de la catégorie des Quadruples. Elle se révèle donc logiquement riche en caractère, remarquable et forte. Cette Trappe doit également son goût épicé à l’utilisation de la coriandre.

Pour ce qui concerne ses caractéristiques, la bière demeure la plus corsée de toute la gamme Trappe Trappist. C’est d’ailleurs pour cette raison que la gamme porte son nom. Produite par les moines de l’abbaye Notre-Dame de Koningshoeven, la première Abbaye Trappiste des Pays-Bas, elle reste aussi la plus chargée en alcool (10 %). Vous apprécierez tout autant son goût prononcé, intense et chaleureux, avec des notes sucrées de dattes. Mais avant, sachez que la bière se distingue par une robe ambre aux reflets rougeâtres, et une mousse belge.

Au nez, vous remarquerez très rapidement un bouquet aromatique complexe, des parfums de fruits (figue, prune et banane), des notes de caramel et une pointe de vanille. À ce moment, vous pourrez déguster votre Trappe quadruple. À la bouche, elle vous surprendra par sa chaleur et son intensité. Vous pourrez aussi discerner des saveurs de malt, de levure épicée et un réchauffement alcoolisé. Et pour finir, la bière offre un arrière-goût soigné, marqué par du sucre candi et une pointe d’amertume.

Le prix de vente de la bière

Au moment de vous procurer la Trappe quadruple, vous vous rendrez très vite compte que de multiples options se présentent à vous. En effet, pour répondre aux besoins de tous les types de consommateurs, la brasserie propose ses bières avec une contenance variée. Ainsi, vous pourrez vous offrir cette bière dans des bouteilles de différentes tailles. De même, si vous préférez profiter de l’ambiance des bars, vous pourrez aussi déguster votre boisson directement dans les verres Trappe.

Pour vous donner une idée du coût de la Trappe quadruple, voici quelques estimations selon le volume :

  • Une bouteille de 33 cl : 2,90 € ;
  • 6 bouteilles de 33 cl : 16,02 € ;
  • 12 bouteilles de 33 cl : 30,72 € ;
  • Une bouteille de 75 cl : 6,65 € ;
  • Un verre Trappe de 25 cl : 4,90 € ;
  • Un galopin Trappe de 12 cl : 6,80 €.

Les prix des variantes de la Trappe quadruple dépendent aussi de la contenance et du volume acheté. Avant de vous décider, voici quelques détails sur les tarifs :

  • La Trappe Witte de 33 cl : 2,00 € ;
  • La Trappe Witte de 75 cl : 5,70 € ;
  • La Trappe blonde de 33 cl : 2,20 €;
  • La Trappe Dubbel de 33 cl : 2,20 € ;
  • La Trappe Tripel de 33 cl : 2,45 € ;
  • La Trappe PUUR de 33 cl : 2,20 € ;
  • La Trappe Isid’or de 33 cl : 2,40 € ;
  • La Trappe Isid’or de 75 cl : 6,05 € ;
  • La Trappe Bockbier de 75 cl : 5,95 €.

Les prix pourraient aussi varier en fonction des buvettes et des points de vente. Et surtout, pour réaliser des économies sur votre achat, nous vous recommandons de vous procurer des packs de bière. Vous pourrez alors payer un prix en gros.

Les distinctions et récompenses de la bière

L’originalité de cette bière brassée à l’abbaye Notre Dame ne fait plus de doute. D’ailleurs, elle reflète tout le savoir-faire des moines hollandais. Et pour le confirmer, la brasserie a soumis la Trappe quadruple à l’avis de certains experts. De même, elle a participé à diverses compétitions nationales et internationales afin d’évaluer la véritable réussite de la bière. Elle n’a pas connu de déception. En concurrence avec de nombreuses autres boissons fortes, la Trappe s’est facilement démarquée par ses qualités exceptionnelles. Ainsi, elle a pu gagner entre autres les distinctions ci-après :

  • En 2019, elle remporte la médaille de bronze au prestigieux concours « Dutch Beer Challenge» ;
  • En 2018, elle obtient la médaille d’or à la célèbre compétition « European Beer Star ».

Par ailleurs, la brasserie de Koningshoeven a aussi reçu des distinctions pour ses autres bières de la même gamme. Il s’agit notamment de :

  • La Trappe Triple : meilleure bière des Pays-Bas en 2019 et médaille d’or à l’« European Beer Star » en 2018 ;
  • La Trappe Isid’or : médailles de bronze au « Dutch Beer Challenge » en 2017 et 2018 ;
  • La Trappe Bockbier : médaille d’argent au « Lekkerste Bockbier » des Pays-Bas en 2017 ;
  • La Trappe Dubbel : médailles d’or à l’« European Beer Star » en 2017 et 2018 ;
  • La Trappe Blonde : médaille d’or au « Brussels Beer Challenge » en 2018 et meilleure bière blonde en 2020 à l’« European Beer Star ».

Au-delà de toutes ces récompenses, la plus importante reste celle décernée par les consommateurs. En effet, l’avis de ces derniers s’avère plus concret. En plus de considérer la bière comme la plus complexe qu’ils n’aient jamais dégustée, ils lui font une incroyable publicité.

L’histoire de la bière et de sa brasserie

Pour mieux apprécier la Trappe quadruple, vous devez connaître ses origines, son histoire et les valeurs véhiculées par ses brasseurs. Mais avant, retenez déjà que son nom vient d’au-delà des frontières des Pays-Bas. Il est inspiré par l’abbaye française de Notre-Dame de la Grande Trappe, située à Soligny-la-Trappe en Normandie. Toute l’histoire de la brasserie part de là.

En 1881, les moines trappistes français s’installent dans les fermes du roi Guillaume II appelées « les Koningshoeven ». Ensuite, ils transformèrent l’une des bergeries en monastère, puis fondèrent l’abbaye de Koningshoeven le 5 mars 1881. Trois ans après (1884), les moines créent la brasserie trappiste et brassent leur propre bière selon les règles trappistes. L’expansion sera favorisée par deux événements : la construction de la nouvelle brasserie (en 1891) et de la nouvelle abbaye (en 1894).

Plus tard, en 1928, la brasserie lance la Trappe Blond, une bière de fermentation basse titrant à 4 % (6 % en fermentation haute). La réussite qu’a connue cette bière favorisera la production des autres de la même gamme. Mais d’abord, les moines se dotent d’un service de l’embouteillage en 1936, puis ils décident de développer de la limonade à partir de 1949 (après la Seconde Guerre mondiale).

En 1969 et 1979, les moines privilégient une collaboration avec d’autres brasseries, dont celle avec Stella Artois. Mais l’histoire ne dure qu’un an. En 1980, ils relancent le développement de la marque La Trappe et donnent naissance à la Trappe Dubbel, puis à la Trappe Tripel. La brasserie prend ensuite un virage décisif en 1989 lorsqu’elle modernise ses installations. Ceci permit de lancer la Trappe Quadrupel en 1991, la bière éponyme de la catégorie des quadruples. Ce fut un succès incroyable aussi bien aux Pays-Bas que dans le monde. Encouragés, les moines conclurent un partenariat avec la brasserie Bavaria de Lieshout en 1999 et produisirent de nouvelles bières. Aujourd’hui, ils possèdent une entreprise très moderne, gage de la qualité constante des produits.

Latest Posts

spot_imgspot_img

A ne pas manquer :

Restez connecté

Bons plans, astuces et promos. Restez informé !