22, 10, 2021
spot_img

Dernières bières :

La Trappe Triple : Caractéristiques, prix et histoire

La Trappe Triple représente l’une des principales bières de la gamme « Trappe », d’origine hollandaise. Si vous prenez les boissons fortes, vous avez sans doute déjà entendu parler des bières blondes, triples et quadruples. En dehors des dernières qui sont produites aux Pays-Bas, les bières triples viennent de la Belgique, et les blondes d’un peu partout. Mais les Pays-Bas créent de nouveau l’exception. En effet, connus pour leur talent de brasseurs, les moines de l’abbaye Notre Dame sortent une bière triple, la première hors de la Belgique. En consommant donc la Trappe Triple, vous goûterez non seulement au savoir-faire des moines, mais aussi à l’originalité hollandaise. Pour en apprendre davantage sur cette bière, nous vous présentons ici son histoire, ses caractéristiques et son prix.

Les principales caractéristiques de la Trappe Triple

Connaissez-vous les bières trappistes ? Il s’agit des boissons fortes produites par les moines dans les abbayes, spécifiquement en Belgique. Mais pour la première fois, une trappiste est brassée aux Pays-Bas : la Trappe Triple. Cette dernière résulte du travail des moines de l’Abbaye Notre-Dame de Koningshoeven en Hollande. Dans le tableau ci-après, vous trouverez toutes les caractéristiques de la bière :

RecetteMalt d’orge, sirop de glucose, houblon et levure
Type de bièreTripel
Première apparitionEn 1980
PaysPays-Bas
CouleurDorée
Taux d’alcool8 %
GoûtÉquilibré, avec des notes de pêche, de banane et de caramel
BrasserieAbbaye Notre-Dame de Koningshoeven

Les déclinaisons et variantes de la Trappe quadruple

En plus de la Trappe Triple, les moines hollandais brassent aussi d’autres bières dans la catégorie « trappiste ». Et logiquement, elles demeurent les seules à ne pas posséder une origine belge. La gamme Trappe renferme actuellement neuf boissons (dont la Triple), de fermentation haute ou basse. Comme point commun, elles révèlent toutes le savoir-faire des moines trappistes et leur conviction.

En bref, voici les différentes variantes de la Trappe Triple que vous pourrez trouver sur le marché, en Europe ou à l’international :

  • La Trappe Blonde : elle est brassée en 1928 avec un taux d’alcool de 4 °, puis elle est passée à 6,5° grâce à une adaptation. Elle se caractérise par son goût fruité et sa robe blonde ;
  • La Trappe Dubbel : produite en 1980, cette variante se distingue par sa couleur ambrée, sa robe rubis et ses parfums de malt grillé. Elle renferme 7 % d’alcool ;
  • La trappe Quadruple : première quadruple au monde, elle a été brassée en 1991 pour une consommation hivernale (et pour toutes les saisons plus tard). Elle titre 10 % et possède un goût épicé ;
  • La Trappe Witte Trappist : caractérisée par une couleur toute blanche, cette bière est la première bière trappiste blanche au monde, lors de sa sortie en 2003. Elle révèle aussi des arômes épicés et maltés, ainsi qu’un taux d’alcool de 5,5 % ;
  • La Trappe Bockbier : produite en 2004, cette bière s’inspire de la recette des années 1950. Comme la précédente, elle demeure l’unique bière trappiste de style Bock au monde. Elle renferme 7 ° d’alcool ;
  • La Trappe Isid’or : elle voit le jour en 2009, à l’occasion de la célébration du 125e anniversaire de l’abbaye Koningshoeven. Avec 7,5 % d’alcool, elle se démarque par sa couleur ambrée, ses parfums de fruits et de caramel ;
  • La Trappe Quadrupel Oak Aged : grâce à un vieillissement dans des fûts de chêne, cette boisson obtient une incroyable complexité et un parfait équilibre. En 2009 (année de sa production), elle titre 11 % d’alcool et renferme un remarquable arôme de bois ;
  • La Trappe PUUR : authentifiée avec la certification SKAL (100 % bio), cette variante représente une bière blonde bio légère et désaltérante. Brassée en 2010, elle dispose d’un taux d’alcool de 4,7 ° et de saveurs florales.

Brassées par les mêmes moines, avec une recette plus ou moins identique, ces déclinaisons de la Trappe Triple possèdent toutefois des différences. En plus du nom, chacune d’elles se caractérise par ses saveurs, sa couleur et son taux d’alcool. Mais une chose demeure invariable : la qualité, fruit du savoir-faire des trappistes.

La description complète de la Trappe Triple

Rappelez-vous : la Trappe Triple reste l’une des seules bières trappistes brassées hors de la Belgique, aux Pays-Bas. De ce fait, elle se révèle unique en son genre, depuis son nom et ses caractéristiques, jusqu’à son goût et ses saveurs. Elle a été fabriquée par les moines trappistes de l’Abbaye Notre Dame de Koningshoeven à Tilburg (Hollande). Il s’agit d’une bière de triple fermentation. Elle renferme de nombreux arômes, ce qui lui confère une certaine complexité.

La Trappe Tripe est produite dans des contenances de diverses tailles. Vous trouverez généralement des bouteilles de 33 cl et de 75 cl. Sur celles-ci, vous verrez très rapidement le nom de la marque et celui de la bière « Trappe Triple ». Vous lirez aussi le taux d’alcool (8 °) et les ingrédients utilisés. Maintenant, pour apprécier réellement cette boisson, prenez votre verre et servez-vous. Elle apparaît dans une robe ambrée et orangée, et offre une mousse blanche élégante. En l’approchant de votre nez, vous ne rencontrerez pas de difficultés à distinguer les arômes de caramel, d’épices et de houblon. De plus, la bière possède des parfums de fruits blancs, avec des notes florales.

Après cette prise de contact, vous pouvez déguster votre Trappe Triple. Prenez donc une gorgée et attendez qu’elle fasse son effet. Dans votre bouche, vous distinguerez d’abord un goût légèrement sucré, mais relativement corsé. Ensuite, vous pourrez ressentir les notes de fruits et les épices (notamment la coriandre), ainsi que les saveurs de caramel et de malt.

Le prix de vente de la Trappe Triple

L’autre atout de la Trappe Triple demeure son accessibilité. En effet, elle répond aux besoins de tous les types de consommateurs et offre des choix variés. Ainsi, au moment de vous en procurer, vous disposerez de multiples options pour ce qui concerne la contenance et le volume. Entre autres, vous trouverez des bouteilles de 33 cl et 75 cl. Mais si vous le souhaitez, vous pourrez aussi prendre votre boisson dans un verre Trappe. Mais pour cela, vous devez vous rendre dans un bar.

Retenez cependant que ces facteurs influent sur le prix de vente de la bière. Pour vous aider, voici quelques estimations du coût de la Trappe :

  • Une bouteille de 33 cl : 2,80 € ;
  • 6 bouteilles de 33 cl : 15,42 € ;
  • 12 bouteilles de 33 cl : 29,52 € ;
  • Une bouteille de 75 cl : 6,55 € ;
  • Un verre Trappe de 25 cl : 4,50 €.

Les prix des variantes de la Trappe Triple peuvent aussi changer selon la taille de la bouteille. Si vous voulez vous en procurer, vous devez prévoir les tarifs ci-après :

  • La Trappe Witte de 33 cl : 2,00 € ;
  • La Trappe Witte de 75 cl : 5,70 € ;
  • La Trappe Quadruple de 33 cl : 2,90 € ;
  • La Trappe Quadruple de 75 cl : 6,65 € ;
  • La Trappe Isid’or de 33 cl : 2,40 € ;
  • La Trappe Isid’or de 75 cl : 6,05 € ;
  • La Trappe blonde de 33 cl : 2,20 €;
  • La Trappe Dubbel de 33 cl : 2,20 € ;
  • La Trappe Bockbier de 75 cl : 5,95 €.

Avant d’acheter la Trappe Triple, n’oubliez pas que le prix de vente pourrait également varier en fonction des buvettes et du nombre de bouteilles. Pour réaliser des économies, vous pourrez donc vous offrir des packs de 12 ou 24 bouteilles. De même, en vous rendant sur le site officiel de la marque, vous pourrez bénéficier de réductions et de code promo.

Les distinctions et récompenses de la bière

De toutes les vertus connues aux moines trappistes, leur conviction et leur savoir-faire demeurent sans aucun doute les plus importants. Ceux-ci transparaissent donc logiquement dans leurs produits. Ainsi, la Trappe Triple a été brassée avec sagesse et expertise, ce qui témoigne de sa qualité. Et pour confirmer son originalité, la bière a participé à de nombreuses compétitions aux Pays-Bas et à l’international. Ceci lui a permis de gagner de multiples récompenses, devant d’autres boissons concurrentes.

Parmi toutes les distinctions obtenues par la Trappe Triple depuis sa production, voici les plus marquantes :

  • En 2018, elle décroche la médaille d’or à la célèbre compétition « European Beer Star » ;
  • En 2019, elle remporte le titre de « meilleure bière des Pays-Bas » ;
  • Au cours de la même année (2019), elle est qualifiée de « meilleure bière artisanale » ;
  • La Trappe Triple reçoit aussi une distinction au prestigieux concours « Dutch Beer Challenge » en 2019.

En dehors de la Trappe Triple, la brasserie de Koningshoeven a également participé aux compétitions avec les autres variantes de la même gamme. Et elles n’ont logiquement pas manqué de se démarquer des autres avec de multiples prix. Voici quelques-uns :

  • La Trappe Quadruple : médaille d’or à l’« European Beer Star » en 2018 et médaille de bronze au « Dutch Beer Challenge » en 2019 ;
  • La Trappe Isid’or : médailles de bronze au « Dutch Beer Challenge » en 2017 et 2018 ;
  • La Trappe Bockbier : médaille d’argent au « Lekkerste Bockbier » des Pays-Bas en 2017 ;
  • La Trappe Dubbel : médailles d’or à l’« European Beer Star » en 2017 et 2018 ;
  • La Trappe Blonde : médaille d’or au « Brussels Beer Challenge » en 2018 et meilleure bière blonde en 2020 à l’« European Beer Star ».

Ces différentes distinctions témoignent bien de la qualité des boissons et des talents des moines trappistes. Peu importe la bière que vous prendrez, vous la savourerez avec un grand plaisir.

L’histoire de la bière et de sa brasserie

L’histoire de la bière Trappe Triple est intimement liée à celle de sa brasserie et à celle des moines de Koningshoeven. Pour mieux l’apprécier, partons donc à sa découverte, depuis la création de l’entreprise jusqu’à la production de la bière.

Pour commencer, le nom de la gamme « Trappe » est inspiré par l’abbaye française de Notre-Dame de la Grande Trappe. Celle-ci se trouve à Soligny-la-Trappe en Normandie, d’où partira toute l’histoire. En effet, les moines trappistes français décident de créer une communauté en Hollande, et reçoivent l’autorisation de s’installer dans les fermes du roi Guillaume II. Composées de vastes terres et de bergeries, celles-ci s’appelaient à cette époque « les Koningshoeven ». Plus tard, en mars 1881, les moines transforment l’une des bergeries en monastère, et le nomment alors « abbaye de Koningshoeven ».

Très vite après leur installation, les trappistes entament la production des premières boissons fortes avec des recettes artisanales. En 1884, ils fondent la brasserie trappiste et brassent leur propre bière. Mais ils voulaient mieux faire et donner une autre dimension à l’entreprise qui venait de naître. Alors, ils optent pour la construction de la nouvelle brasserie en 1891 et la rénovation complète de l’abbaye en 1894.

En 1928, les moines lancent une bière de fermentation basse titrant à 4 % (6 % en fermentation haute) : la Trappe Blonde. Celle-ci a connu immédiatement un grand succès et les trappistes ont voulu surfer sur cette vague et produire d’autres boissons. Ils se dotent donc d’un service de l’embouteillage en 1936 afin de se simplifier la tâche.

La période de 1969 à 1979 a été la plus marquante de l’histoire, avec la brasserie des bières les plus vendues par l’abbaye. Tout d’abord, les moines se mettent en collaboration avec d’autres brasseries, dont celle de Stella Artois. Ensuite, en 1980, ils relancent le développement de la marque « La Trappe » et produisent successivement la Trappe Dubbel et la Trappe Tripel. Cette dernière a reçu la plus grande gloire, puisqu’elle était la première bière triple des Pays-Bas, la première brassée hors de la Belgique.

L’expansion de la brasserie de l’abbaye Notre-Dame de Koningshoeven a connu un virage décisif en 1989. Cette année, les moines modernisent leurs installations pour devenir plus fonctionnels et performants. Avec ce développement, ils poursuivent la production d’autres grandes bières telles que la Trappe Quadrupel en 1991. Elle demeure la première et l’unique quadruple au monde. Pour s’adapter à la nouvelle dimension de leur brasserie, les moines trappistes signent un partenariat avec la brasserie Bavaria de Lieshout en 1999. Ceci leur a permis de rendre l’entreprise plus moderne, avec des bières de qualité et de renommée internationale.

Latest Posts

spot_imgspot_img

A ne pas manquer :

Restez connecté

Bons plans, astuces et promos. Restez informé !