16, 08, 2022
spot_img

Dernières bières :

Guinness Draught : Caractéristiques, prix et histoire

Tout le monde connait la célèbre bière irlandaise Guinness. Nous vous invitons à découvrir ici sa variante la Guinness Draught. Cette dernière se révèle aussi corsée et torréfiée que son aînée. Mais elle se distingue surtout par sa complexité et la combinaison entre ses saveurs. Aujourd’hui, elle se présente comme la bière la plus vendue en Irlande. Goûtez-la et vous n’oublierez pas ses notes de malt et de houblons originaux. Pour vous permettre de mieux apprécier la Guinness Draught dans toutes ses dimensions, retrouvez à la suite ses caractéristiques et son histoire.

Les principales caractéristiques de la bière

Lors de la création de la brasserie Guinness en 1759, personne ne connaissait vraiment le stout, et peu pouvaient prédire le succès qu’il rencontre aujourd’hui. Mais avec la Guinness Draught, tous les consommateurs ne pourront plus oublier la saveur d’un stout. Cette bière, brassée avec du malt torréfié, reste désormais l’une des plus connues au monde. Dans le tableau ci-dessous, vous pouvez déjà voir ses différentes caractéristiques :

RecetteEau, malt d’orge, houblon, levure de bière
Type de bièreIrish Stout
Première apparitionEn 1959
PaysIrlande
CouleurNoire
Taux d’alcool4,2 %
GoûtDoux et torréfié, avec des arômes de malt évoquant le cacao et le café
BrasserieGuinness (Dublin)

Les déclinaisons et variantes de la Guinness Draught

Malgré ses débuts compliqués en termes de vente, cette bière s’impose aujourd’hui comme la bière Guinness la plus vendue. Elle doit en partie ce succès à sa complexité, ses saveurs et son goût. Et pour surfer sur la réussite de la Guinness Draught, la brasserie a développé d’autres variantes. Elles s’inspirent toutes du savoir-faire brassicole de l’Irlande, et se distinguent par leur caractère. Sur le marché, vous pourrez ainsi trouver les déclinaisons ci-après :

  • La Guinness Original : basée sur une bière brassée en 1821, elle constitue la précurtrice de toutes les autres bières de la marque. Elle est produite avec du malt, du houblon et de l’orge irlandaise de haute qualité. Avec un taux d’alcool de 5 %, elle possède un goût fort et croquant ;
  • La Guinness Foreign Extra Stout : elle s’inspire de la recette de la West India Porter fabriquée en 1801 et se caractérise par des saveurs de fruits et de caramel. Vous distinguerez aussi ses notes fumées et son houblon supplémentaire. Avec un pourcentage d’alcool plus élevé (7,5 %), elle offre un goût audacieux ;
  • La Guinness Dublin Porter : elle se base sur une recette d’archives de 1796, mais avec quelques améliorations. Cette variante se caractérise essentiellement par un goût léger, bien rond, doux et lisse. Elle contient tout de même moins de houblon et possède un processus de maturation plus court. Elle titre 3,8 % ABV ;
  • La Guinness West Indies Porter : vous aimerez l’amertume classique ainsi que la douceur caramel-toffee de cette bière. De même, avec sa touche d’acidité, elle se révèle comme une boisson complexe et unique. Elle titre 6 % ABV, et possède une finale chocolatée ;
  • La Guinness Golden Ale : elle est une bière marquée par des saveurs vives. Et pour cause, elle se compose d’un houblon délicat, d’un biscuit subtil et d’une légère douceur. En bouche, elle révèle aussi une finale fraîche et sèche. Cette bière titre 4,5 % ABV ;
  • La Guinness Hop House 13 Lager : elle est une bière blonde avec un double houblon. Très moderne, elle renferme plus d’ingrédients et plus de caractère, ainsi qu’une orge maltée 100 % irlandaise. Comme résultat, elle se révèle profonde, fraîche à la surface et complexe au fond. Elle titre 5 % ABV ;
  • La Guinness Black Lager : légère et croquante, elle révèle en bouche un subtil caractère sucré de malt et de torréfaction. Elle reste également unique par sa robe sombre profonde et sa mousse subtilement crémeuse. Elle renferme 4,5 % d’alcool ;
  • La Guinness Special Export : avec 8 % d’alcool, elle possède un corps très fort, et cache de riches saveurs maltées, combinées avec de la réglisse et du caramel au beurre. Elle révèle aussi des notes de vanille et des accents de fruits noirs.

En plus de ces variantes, vous pourrez également vous offrir d’autres bières de la marque Guinness. Il s’agit entre autres de : la Guinness Smooth (5 % ABV), la Guiness Blonde American Lager (5 % ABV) et la Guinness Nitro Ipa (5,8 % ABV).

La description complète de la Guinness Draught

Cette bière a vu le jour à l’occasion des 200 ans de brassage à la brasserie Arthur Guinness près de la porte St James de Dublin. Elle vient honorer le bail de 9 000 ans signé par Arthur. La Guinness Draught se caractérise avant tout par son mélange d’azote gazeux et de dioxyde de carbone, ainsi que sa texture lisse et veloutée. Ceci reste possible grâce aux ingrédients utilisés pour la production : l’eau, le malt d’orge (exclusivement de l’Irlande), le houblon et la levure de bière. Pour ce qui concerne l’orge, elle a été cuite à la vapeur, puis torréfiée, ce qui confère à la boisson une couleur noire et une saveur caractéristique.

Certaines rumeurs vous feront croire que cette bière n’est pas pasteurisée. Ne vous laissez pas avoir : la Guinness Draught demeure une boisson pasteurisée et filtrée depuis les années 1940. Elle est une bière de fermentation haute, avec un taux d’alcool de 4,2 %. Son originalité réside également dans sa canette. En effet, celle-ci possède une bille d’azote qui se percute à l’ouverture. Comme résultat, ceci crée une mousse crémeuse d’une densité comparable à celle d’une bière de fût au pub. De plus, vous ne manquerez pas d’apprécier l’onctuosité légendaire de cette Guinness. Elle est marquée par un équilibre subtil entre la douceur des malts (cacao, café), l’amertume des houblons et la saveur de l’orge grillée. Ceci est la marque de fabrique de la brasserie de Dublin.

À l’œil, la bière se caractérise par sa robe d’un noir opaque, avec son chapeau de mousse beige et compact. Pour mieux l’apprécier, approchez ensuite le verre de votre nez et vous distinguerez les arômes doux et torréfiés de malt contenus dans la bière. Ils évoquent le cacao, le café, les fruits secs et les grains grillés. Au moment de la dégustation, la Guinness Draught présente dans la bouche les mêmes saveurs que celles perçues dans le nez. Mais ici, vous trouverez une douceur sucrée, avec des saveurs prononcées de torréfaction.

Après la consommation, vous ne manquerez pas d’affirmer que cette bière est emblématique. En plus de l’harmonie de ses saveurs, elle offre à chaque gorgée une expérience unique : le sucré contredit l’amer, et le malt vient compléter une base d’orge torréfiée. Et pour couronner le tout, les saveurs se compensent et se combinent aisément. Ceci demeure le résultat du savoir-faire brassicole de la brasserie.

Le prix de vente de la Guinness Draught

Personne ne peut résister au goût et aux saveurs de cette bière. Elle conviendra alors parfaitement à vos soirées entre amis ou en famille, devant un film ou un match. En bref, tous les types de consommateurs l’apprécieront. N’hésitez donc pas à vous en procurer. Sur le marché, vous trouverez la Guinness Draught essentiellement dans les bouteilles de 50 cl et les canettes de 44 cl. Il s’agit du modèle standard de la brasserie. Le prix varie alors selon la contenance. Mais pour payer moins cher, nous vous recommandons de privilégier les packs de 12 ou 24. Voici une estimation du coût :

  • Une bière en bouteille de 50 cl : 2,90 € ;
  • Une bière en canette de 44 cl : 2,88 € ;
  • Un lot de 24 bouteilles : 62,50 € ;
  • Un pack de 12 canettes : 30,24 €.

Retenez également que les prix pourraient varier selon les points de vente et les distributeurs. L’idéal reste de commander vos boissons à partir du site officiel de la marque.

Les distinctions et récompenses de la Guinness Draught

Après la dégustation de cette bière, vous lui attribuerez toujours une excellente note. C’est d’ailleurs ce qu’ont fait les jurys et les experts du monde entier. En effet, pour dévoiler son originalité, la Guinness Draught a participé à de multiples concours et compétitions sur la scène européenne et internationale. Ceci lui a permis de remporter de nombreuses distinctions, preuves du savoir-faire des brasseurs et de sa qualité. En résumé, voici les principales récompenses reçues par la bière :

  • En 1991, la brasserie obtient le « Queen’s Award for Technological Achievement » pour la Guinness Draught ;
  • La bière a gagné la médaille de bronze lors du « World Beer Awards » dans la catégorie Experimental ;
  • La Guinness Draught obtient de nouveau la médaille de bronze lors du « World Beer Awards » dans la catégorie irlandaise ;
  • En 2019, elle remporte la médaille d’or au cours du « World Beer Challenge ».

En Irlande, la Guinness Draught demeure l’une des rares bières à participer aux compétitions internationales. Elle représente même la boisson la plus vendue du pays.

L’histoire de la Guinness Draught et de sa brasserie

Pour rappel, cette bière a été produite pour célébrer les 200 ans de brassage à la brasserie Arthur Guinness. Par conséquent, l’histoire de cette brasserie débute en 1759, avec Arthur, fils de brasseur. Celui-ci a décidé de louer une brasserie à Dublin en vue de produire de la bière. Il signe alors le 31 décembre 1759 un bail qui lui accorde l’utilisation d’un site pour neuf mille ans (9000 ans). Il devrait payer en retour un loyer annuel de 45 livres. Le site en question est une brasserie désaffectée, la St James’s Gate Brewery. Elle se compose notamment d’une maison d’habitation, d’une salle de brassage, de deux malteries et des écuries. Retenez cependant que l’accord n’est plus valable depuis que la famille Guinness a racheté et agrandi la propriété.

Entre 1800 et 1900, la brasserie s’est rapidement développée grâce à l’expansion de l’Empire britannique. Ceci lui a surtout permis d’exporter ses bières dans d’autres pays. À partir de 1811, les bières sont commercialisées au Portugal, en Sierra Leone aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, etc. Ceci représentait déjà près de 10 % des ventes de la brasserie. En 1886, cette dernière s’imposait déjà comme la plus importante brasserie au monde avec une production annuelle de 1,2 million de barils. Elle atteint même les 3 millions de barils en 1914.

Dès la production de la Guinness Draught en 1959, la brasserie connait une réussite encore plus importante et les chiffres n’ont cessé d’augmenter. En 1988, la brasserie Arthur Guinness devient définitivement « la brasserie Guinness ». À la même occasion, elle invente le floating widget, une technique pour imiter le service à la pression. Ceci permit à l’entreprise de remporter trois ans plus tard le « Queen’s Award for Technological Achievement » pour son invention.

Aujourd’hui, la brasserie Guinness continue de dominer le marché des bières. Elle modifie également sa recette ancestrale afin de produire des bières pour les végétaliens. Elle renonce entre autres à l’utilisation des traditionnelles vessies natatoires de poissons pour filtrer et éclaircir sa bière.

Latest Posts

A ne pas manquer :

Restez connecté

Bons plans, astuces et promos. Restez informé !